La culture du lin - I. Le semis

27/04/2020
La culture du lin - I. Le semis

Premier épisode d’une série d’articles sur la culture du lin. La maison Thibierge Paris ayant créé son papier d’écriture exclusivement à partir de fibres de lin, il nous semblait essentiel de revenir sur cette tradition ancestrale française peu connue. 

L’exploitation du lin a une longue histoire. Le lin a été certainement l’une des premières fibres utilisées par les hommes. Ses premières traces remontent à 36 000 ans avant J.C.

La culture du lin est identitaire du Nord de la France, s’étendant du Nord Pas-de-Calais au Calvados. La Haute-Normandie regroupe à elle seule 50 % de la production mondiale de fibres de lin de qualité. C’est une alliance propice entre la main de l’homme et laforcede la nature. Un terroir unique grâce à son climat océanique doux, alternant entre pluie et soleil, allié au savoir-faire transmis de génération en génération.

Le lin est une fibre très respectueuse de l’environnement. En effet, elle ne nécessite d’autre arrosage que celui de l’eau de pluie.

Les graines viennent d’être semées (mars et avril). Elles ont 100 jours pour devenir une plante atteignant un mètre de haut. Pour réussir cette croissance, elles vont s’épanouir au gré d’un printemps doux et pluvieux.

 

Source photo: ©V.Lappartient _ Confédération Européenne du Lin et du Chanvre _

 

Pour plus d’information le site d’European Flax

 

Découvrir le Carnet

Haut de page